Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Inconsciement les femmes sont moins visibles par les recruteurs !

Voilà une étude rapportée dans la très sérieuse revue scientifique « Science » qui devrait en faire réfléchir plus d’un. Cette étude dirigée par une équipe de Yale, montre qu’inconsciemment, les recruteurs dans les universités américaines, préfèrent les hommes aux femmes.

Ils ont demandés à 127 professeurs d’instituts de recherches, d’évaluer leurs jeunes collaborateurs, pouvant postuler à un poste de directeur de laboratoire. Bien que la moitié des questionnaires ait  été envoyé à des femmes, la majorité des 127 questionnés, ont répondu qu’ils préfèreraient engager un homme !

Les universités américaines, encouragent pourtant les jeunes filles à faire des études scientifiques. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles peu de femmes sont représentées en science. Un choix de vie, car il faut bien l’avouer, une carrière scientifique demande beaucoup de disponibilité selon les matières étudiées. Il y a la mobilité, surtout aux USA où un scientifique peut travailler dans 10 laboratoires différents tout au long de sa carrière. Dans cette étude il s’agit d’un autre biais suggérant  qu’inconsciemment et sans s’en rendre compte réellement, les décideurs, orienteront leur choix plus facilement vers un homme, même si le décideur est Une décideuse !
 
Les auteurs de l’étude, proposent alors de travailler sur l’émotionnel du décideur et projeter une image plus favorable des femmes au recruteur avant de choisir parmi les candidats. Ils prennent l’exemple de travaux qui ont permis d’améliorer le recrutement de personnes de couleurs en suggérant aux recruteurs, des images positives de cette population. Cette méthode permettrait alors d’agir sur la perception inconsciente de l’individu et réduirait ainsi le biais au cours de la phase de recrutement.
 
On n’a tous des aprioris très souvent mal fondés, et cette façon de procéder permettrait en quelque sorte de remettre le curseur à zéro dans l’esprit des recruteurs.

Les femmes en science
 

0 commentaires pour Inconsciement les femmes sont moins visibles par les recruteurs !:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment