Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Diète alternée et changements métaboliques
Les polyphénols: absorption et effets sur l'organisme
Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

décembre 2017
novembre 2017
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Metformine et AMPK protègeraient notre peau contre les UV-B

Notre peau est une barrière mécanique protégeant notre corps des agressions extérieures et qui est constamment soumise aux rayonnements UV du soleil. Les surexpositions durant l’été ou par l’usage de cabines UV, entrainent des changements physiologiques et métaboliques. La peau devient plus épiasse, moins souple, des rides se forment. Lorsque l’exposition est trop importante et chez des personnes à risque, des cancers peuvent se développer, en raison des modifications de l’ADN par les rayons UV-B.
Les rayons UV-B vont entrainer des modifications des molécules constituant l’ADN conduisant à des cassures. La plupart du temps les cellules réparent les cassures d’ADN, mais ces mécanismes s’affaiblissent avec le temps.
Une étude récente montre que l’activation de la protéine AMPK dans la peau permettrait une meilleure réparation de l’ADN suite à une exposition aux UV-B.
L’AMPK est une protéine présente dans toutes nos cellules et qui est sensible aux niveaux d’énergie cellulaire. Lorsque l’énergie(ATP) baisse dans la cellule, l’AMPK devient active et stoppe les voies métaboliques consommatrices d’énergie. Récemment, des études ont montré que l’AMPK pouvait également contrôler la division cellulaire et son rôle contre le développement de certains cancers est sérieusement étudié.
Une équipe de scientifiques Chinois c’est intéressée à la metformine et l’AMPK dans la prévention du développement de cancers de la peau suite à une exposition aux UV-B.

La metformine est une molécule antidiabétique, largement prescrite chez les diabétiques de type II. La metformine est un activateur de l’AMPK et par cette action, bloque la production de glucose dans le foie et favorise l’entrée de glucose dans les muscles, ce qui a pour effet de baisser la glycémie.
Dans l’étude présente, la metformine est capable d’activer l’AMPK dans la peau après une application topique. L’activation de l’AMPK permet alors de bloquer la prolifération cellulaire suite à une exposition aux UV-B , la peau est alors moins épaisse. La formation de dimères de cyclobutane pyrimidine au niveau de l’ADN par les UV-B est bloquée suite à l’activation de l’AMPK.


coupe de peau de souris exposée ou non (sham) aux rayons UV-B. Traitement avec deux activateurs de l'AMPK (Aicar ou Metformine) 
en mauve, les kératynocytes plus nombreux après exposition aux UV-B



Nous avions démontré dans le développement du soin des mains SIRTYS, que des extraits végétaux de type Rhodiola rosea ou crannberry étaient également capables d’activer l’AMPK.













L’AMPK est une cible intéressante car c’est le carrefour de nombreuses voies de réparation cellulaires.



L’AMPK active par exemple la superoxyde dismutase qui élimine les radicaux libres.
La metformine a été extraite la première fois  à partir de bourgeons de Lilas. Il est donc tout à fait envisageable d’élaborer une formule topique qui permettrait de limiter les cassures de l’ADN par exposition aux rayons UV-B.

Réference:

Oncogene. 2012 Jul 2. doi: 10.1038/onc.2012.279
 

0 commentaires pour Metformine et AMPK protègeraient notre peau contre les UV-B:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment