Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Diète alternée et changements métaboliques
Les polyphénols: absorption et effets sur l'organisme
Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

décembre 2017
novembre 2017
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Le fructose un énnemi sournois


 
Le fructose, c’est pour beaucoup d’entre nous le sucre des fruits et derrière cette image on a tendance à croire qu’il est bon pour la santé. Le fructose a un faible indice glycémique, c'est-à-dire que sa consommation n’entraine pas de pic glycémique ni d’augmentation de la sécrétion d’insuline.
Le fructose est également présent  dans le miel ou dans le sucre raffiné, le saccharose, couplé à une molécule de glucose.

 






Pour la première fois aux Etats Unis, le taux de mortalité due aux maladies métaboliques a dépassé celui des maladies infectieuses en 2011.

L’organisation mondiale de la santé recommande une consommation quotidienne maximale de  sucres ne dépassant pas 10% de l’énergie totale nécessaire (2000 à 2700 kCal).

De nombreuses études réalisées chez l’homme ou l’animal ont pointé du doigt le fructose comme responsable de la plupart de ces troubles métaboliques (diabète, obésité, maladies cardiovasculaires, hypertension).
Le fructose est largement utilisé dans l’industrie agroalimentaire et il est fortement concentré soit sous forme libre soit sous forme liée au glucose (saccharose) dans les boissons type soda ou énergisantes.
La prévalence de diabète de type 2, d’insulino-resistance et d’obésité est supérieure chez les personnes consommant de grandes quantités de fructose.
 
L’accumulation de graisse dans le foie(stéatose) est un signe avant coureur de troubles métaboliques pouvant conduire au diabète de type 2 voir à la cirrhose. Le seul traitement efficace contre la stéatose (foie gras) passe par un régime pauvre en graisses et en sucres. Une étude démontra une plus grande efficacité de traitement en réduisant la quantité de sucre(saccharose) plutôt qu’en abaissant globalement les calories. Les deux régimes conduisent à une baisse de poids comparable mais le régime sans sucres  (<20g/jours) améliore bien mieux la stéatose qu’un régime hypocalorique (1200-1500Kcal/j).
 
Le fructose altère la perméabilité intestinale pouvant alors laisser passer dans la circulation sanguine des toxines bactériennes. Ces toxines entrainent une cascade d’activation de protéines inflammatoires et favorisant la thrombose comme le plasminogen activator inhibiteurr 1 ou la chemoattractant protein 1 favorisant alors le développement de plaque d’athérome.

Ainsi contrairement à l’image nature et bien être du fructose véhiculée depuis longtemps, le fructose se trouve être un ennemi caché.
Il est caché dans sa molécule de saccharose, mais ses effets sur le métabolisme des lipides sont bien plus néfastes que ceux du glucose.
 
 

0 commentaires pour Le fructose un énnemi sournois:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment