Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Diète alternée et changements métaboliques
Les polyphénols: absorption et effets sur l'organisme
Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

décembre 2017
novembre 2017
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Les crucifères:l'aliment de la semaine

Les crucifères ? Vous les aimez sans le savoir, si je vous dis giroflée, corbeille d’argent ? Jolies fleurs non ?
 
Et je rajoute choux, choux de Bruxelles, brocoli, navet, choux rouge..Là vous voyez mieux de quoi nous parlons.
 
Ces légumes bourgeon sont peu appréciés par les enfants car riches en composés soufrés forts en odeurs et responsables de ballonnement.
 
Pourtant ces légumes d’hiver sont intéressants d’un point de vue nutritionnel sur plusieurs points.

C’est d’abord une source non négligeable de vitamine C (Choux de Bruxelles 100mg/100g vs orange 50mg/100g). Cette vitamine (acide ascorbique) est un puissant  antioxydant.
Selon l’âge, la dose quotidienne recommandée est de 60-100mg, il faut légèrement augmenter la dose chez les fumeurs (120mg/j) .

La vitamine C intervient dans le métabolisme glucidique,
le métabolisme du collagène, transport du fer, métabolisme des corticosurrénales, fonctions ovariennes, fonctions hépatiques…
La vitamine C est instable à la chaleur, il est donc recommandé d’utiliser une cuisson vapeur afin de préserver au mieux cette vitamine. On estime à 50% de perte lors d’une cuisson à l’eau et 10 à 20% de pertes lors d’une cuisson à l’étouffée.

Les crucifères sont en général peu calorique (24kcal/100g Brocoli) mais la teneur en sodium peut varier (10-20mg/100g pour le choux de Bruxelles).
Attention donc si vous suivez un régime sans sels.
Les crucifères ont acquis leurs lettres de noblesse lorsque des études scientifiques et épidémiologiques ont mis en évidence leur intérêt dans la prévention de certains cancers comme les cancers colorectaux, du sein, de la prostate et des poumons.

Les molécules impliquées dans de tels effets préventifs sont nombreuses, on peut citer les glucosynolates, les sulforaphans, les epigallocatechine-gallate.
 
Toutefois certaines restrictions peuvent être émises lors d’un traitement à base de warfarin (anticoagulant), certaines interactions ont été observées avec une baisse d’activité du traitement par une activation du métabolisme de la warfarin.

Il est raisonnable de penser que les médicaments de la même famille voir d’autres impliquant les mêmes voies métaboliques pourraient voir leur activité diminuée après un repas contenant des crucifères (choux de Bruxelles dans l’étude en question).
Si vous avez un traitement demandez conseil à votre médecin ou évitez ce jours les crucifères pendant le traitement.
 
Les crucifères sont donc les légumes de la semaine, faciles à préparer, bon marché, il est intéressant d’en consommer une fois dans la semaine. Limiter le temps de cuisson permet alors de préserver les vitamines.
 
Références :

 
Ovesen L, Lyduch S, Idorn ML.
Eur J Clin Pharmacol. 1988;34(5):521-3

0 commentaires pour Les crucifères:l'aliment de la semaine:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment