Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Carnosine: le nouveau resveratrol ?


L’aliment de la semaine est un produit de la digestion des viandes, la carnosine.

Ce dipeptide (b-alanyl-L-histidine) est obtenu après digestion de la viande dans notre estomac et intestin. La carnosine est très concentrée dans les muscles squelettiques et  le cerveau.



La carnosine est pour ainsi dire la nouvelle molécule à la mode, un peu comme l’était le resveratrol, le glamour en moins, du fait de ses origines carnées !

La carnosine vous la trouverez à toutes les sauces, vendue par des marchands de rêves promettant rajeunissement, protections contre le diabète, le cancer, Alzheimer ou Parkinson. 
Mais qu’en est-il réellement des effets si merveilleux de la carnosine ?

La carnosine a été identifiée et purifiée par des chimistes voilà presqu’un siècle  ( Carnosine, Constitution and Synthesis.) mais ce n’est que depuis 2 décennies que ce dipeptide trouve un intérêt scientifique à la suite d’observations montrant que la carnosine était très fortement concentrée dans les muscles et le cerveau.
La carnosine est très concentrée dans les muscles à action rapide. L’entrainement ou chez des athlètes, la concentration de carnosine musculaire est supérieure à celle du sujet lambda.


Il n’en fallait pas plus pour imaginer des effets  de la carnosine sur les performances musculaires. La carnosine aurait un effet tampon dans la cellule musculaire en limitant la baisse du pH (acidification) suite à une activité musculaire intense et anaérobie (sans oxygène). Néanmoins il est encore difficile d’établir un rôle précis de la carnosine.  Le rôle le plus probable serait de piéger les molécules réactives comme les radicaux libres, le methylglyoxal ou les lipides peroxidés du fait de sa structure et de ses propriétés chimiques dans l’eau.
De ces propriétés chimiques, des effets thérapeutiques peuvent être envisagés dans des maladies où les radicaux libres, la peroxidation de lipides sont impliqués.

C’est par exemple les premiers essais thérapeutiques d’une supplémentassions en carnosine chez des patients atteint de la maladie de Parkinson.
La carnosine protègerait les cellules de la substansia nigra productrices de dopamine. La Dopamine chez les patients Parkinson est complexée au methylglyoxal  pour former le 1-acetyl-6,7-dihydroxy-1,2,3,4-tetrahydroisoquinoline inactif.  La Carnosine en se fixant sur le methylglyoxal, empêche la formation de 1-acetyl-6,7-dihydroxy- 1,2,3,4-tetrahydroisoquinoline et maintient une bonne concentration de Dopamine nécessaire au fonctionnement neuronal.
Une supplémentassions en carnosine diminuerait également les symptômes de Parkinson comme les douleurs musculaires ou  les tremblements des membres supérieurs. 

Du fait de son rôle protecteur contre les radicaux libres et la peroxydation de lipides, la carnosine est actuellement testée dans des maladies cardiovasculaires et le diabète. Elle protègerait contre la lipotoxicité impliquée dans la dégénérescence des cellules productrices d’insuline.      

  Il faut admettre que la majorité des observations ont été faites sur le rat, la drosophile (mouche du vinaigre) et la levure et que trop peu d’études chez l’homme permettent de conclure à un réel bénéfice d’une éventuelle supplémentassions en carnosine.
La supplémentassions en Carnosine est confrontée a un problème de biodisponibilité due à la présence de carnosinase (enzyme de dégradation) dans l’intestin et le sang. La meilleure façon d’augmenter la concentration en carnosine des muscles et du cerveau est de consommer régulièrement des viandes comme le poulet (Profiling histidine dipeptides in plasma and urine after ingesting beef, chicken or chickenbroth in humans.)     



Au regard des données scientifiques actuelles, il apparaît que la Carnosine se positionne comme la molécule miracle que bon nombres de fabricants de compléments alimentaires vont accommoder à la « sauce marketing ».

Les effets antioxydants, anti radicalaires et "optimiseurs" de performance musculaire de la carnosine sont démontrés in vitro et sont encore débattus dans la communauté scientifique.

Encore trop peu d’études cliniques permettent de conclure à de réels effets de la carnosine sur la santé.

Ne croyez pas les effets revendiqués des « patch », gélules, poudres etc.. à base de carnosine.

Préférez un bouillons de poulet (riche en sels) après l’entrainement et une alimentation carnée riche en viande peu grasses comme les volailles ou le bacon.  

Pour plus d'informations voici deux revues récentes sur les connaissances actuelles sur la carnosine:



         

4 commentaires pour Carnosine: le nouveau resveratrol ?:

Commentaires RSS
fodil cherif zakia on vendredi 4 octobre 2013 22:13
j'ai une cataracte bilatérale, me consillez- vous larnosine
Répondre au commentaire


xenelys on samedi 5 octobre 2013 10:55
bonjour, merci pour votre intérêt envers ce blog. je ne suis pas ophtalmologiste et je serais bien incapable de vous indiquer quoi prendre pour votre pathologie. référez vous à votre ophtalmo et bon courage. xenelys
Répondre au commentaire


Aida on samedi 5 octobre 2013 14:57
Bonjour, Je comprends votre position de ne pas vouloir vous substituer à vos confrères dans les informations que vous voudrez bien nous donner. Toutefois, votre rôle constitue t-il uniquement à dénoncer les abus sur les bienfaits de certains produits? A quel titre le faites-vous? Pour une particulière comme moi qui cherche à trouver des solutions préventives en privilégiant la supplémentation, que pouvez-vous m'apporter? Pour l'instant, c'est plutôt la confusion. Cordialement
Répondre au commentaire
 
Xenelys on mercredi 9 octobre 2013 06:21
Bonjour Aida, merci pour votre commentaire.L'objectif des articles est souvent de mettre la lumière sur des abus marketing et des allégations ambitieuses de certains produits ou compléments alimentaires. Vous parlez de prévention, quoi de mieux qu'une alimentation saine et équilibrée! Je précise d'ailleurs à la fin de l'article qu'il y a tout autant de bénéfices dans la consommation de produits carnées que de se supplémenter en carnosine. je comprend votre confusion mais Hippocrate disait bien que ton aliment est ton médicament. Merci encore pour votre intérêt dans ce blog et à bientôt. Franck pour Xenelys

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment