Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

les bactéries de l'intestin protègeraient contre l'obésité .

An abstract in english for my friends over the sea !
Gut and specially bugs in the gut are subjects of intensive research to understand their role in whole body metabolism. At birth we are germ free and we acquire germs in the gut during our early life(breast feeding and cooked food later). The right equilibrium between germs species and location throughout the intestinal tract are key issues to gut health. When a “foreign” bug comes into our gut (rotted food ingestion) or a disturbance in this equilibrium occur for whatever reason, we experience health problems such as diarrhea or tummy pain. Scientists identified the good and bad bacteria in our gut. The good ones seem to be the bacteria producing butyrate. Butyrate has a positive effect in maintaining and growth of good bacteria in the gut. Butyrate plays a role in limiting gut inflammation and colon cancer. When nutrients pass through the intestine barrier to rich blood flow, hormones and peptides are produced by intestine cells to regulate insulin action and food intake. The peptide PYY is produced soon after meal to block food intake and GLP1 is produced to potentialise the insulin action promoting glucose uptake in muscles and fat cells. Butyrate producing bugs in the gut have positive action on PYY and GLP1 producing cells. When animals fed with a lipid rich diet, the colonies of bugs producing butyrate decreased and animals becomes obese. When animal fed a high fat diet are supplemented by probiotics or fibers promoting butyrate producing bugs, they gain less weight and express less metabolic dysfunction. Similar studies done on human subject with probiotics supplementation, shown health benefit on metabolic parameter such as lipids, insulin and glycaemia; Probiotics and fibers are found in cheese, yoghourt, fermented milk and vegetables. With a balanced diet containing whole grain, vegetables and dairy products, you should be able to maintain your gut health and your gut feeling!    


L’intestin, quand on y pense, c’est la voie d’entrée des nutriments dans notre organisme. L’estomac digère les aliments par action mécanique et chimique mais les nutriments doivent traverser les cellules de l’intestin pour rejoindre la circulation sanguine et les tissus constituant notre corps.
Les réactions biochimiques dans l’intestin font intervenir des hormones, des  enzymes mais aussi des bactéries. Ce sont ces dernières qui intéressent de plus en plus les scientifiques car leur rôle n’est pas négligeable dans l’équilibre métabolique de l’individu.

Nous acquérons la flore intestinale rapidement après la naissance  lorsque nous quittons l’environnement stérile du ventre de la mère. Progressivement les aliments, l’environnement vont peu à peu ensemencer notre intestin avec différentes colonies bactériennes propre à chaque région du tractus intestinal. Lorsqu’il y a déstabilisation et conflit parmi ces colonies nous expérimentons certains désagréments comme les diarrhées.

L’utilisation de modèles animaux sans flore intestinale (animaux nés stérilement sous cloche) permis de mieux comprendre comment s’installait cette flore intestinale et quel rôle elle jouait. Ainsi des animaux axéniques (sans flore) sont résistants à l’obésité malgré un régime hyper lipidique.

Chez des animaux obèses, l’ensemencement avec des bactéries prélevées chez des animaux maigres, diminuait les effets de l’obésité (résistance à l’insuline, diabète).
Les populations bactériennes bénéfiques à la santé commencent à être identifiées.
 Les bactéries produisant du butyrate sous l’action du métabolisme des fibres (glycans, inuline,oligosaccharides) limiteraient l’inflammation responsable de la résistance à l’insuline(pré-diabète), activeraient la production de peptides anorexigènes (coupe faim)  par l’intestin (peptide PYY)et activeraient la croissance d’autres bactéries bénéfiques et protectrices de l’intestin.
Récemment, des études chez l’animal mais aussi chez l’homme ont montrées qu’une alimentation riche en graisses saturées (graisses animales) modifiait la qualité de la flore intestinale et l’intégrité de la muqueuse. Des zones d’inflammation apparaissent, des jonctions entre cellules sont altérées. Ces effets sont amoindris lorsque l’alimentation est supplémentée avec des pro-biotiques.

C’est tout l’intérêt d’avoir des laitages fermentés (fromages, yaourts) ainsi que des fruits et légumes dans sont alimentation. Ces aliments contiennent des pro-biotiques (ferment lactiques) et des fibres activant la croissance de la flore intestinale et préservant sa qualité.

références:
 


 
 
 
 
 

0 commentaires pour les bactéries de l'intestin protègeraient contre l'obésité .:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment