Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Le fructose n'est pas un ami !

 
Le fructose devrait être interdit dans nos aliments et boissons !

 Attention je ne parle pas du fructose dans les fruits, car la concentration en fructose est bien trop faible, non je parle de l’utilisation du fructose en très grande quantité par  l’industrie agroalimentaire dans les plats cuisinés, les sodas, les desserts.

Le fructose porte le doux nom de sirop de glucose-fructose, ou « corn syrup « (sirop de maïs). Son cousin est le sorbitol  (E420) qui est transformé en fructose dans le foie.
Le fructose vous le retrouverez également dans le sirop d’Agave, les barres énergétiques pour sportifs, boissons énergisantes.

Le fructose est utilisé pour ses propriétés sucrantes supérieures à celles du glucose.
On a cru longtemps que c’était le glucide idéal car il ne stimule pas la sécrétion d’insuline et possède un faible indice glycémique alors qu'il a un fort pouvoir sucrant. Ainsi  il ne fait pas monter la glycémie chez les diabétiques, et chez les sportifs, il n’y a pas le pic insulinique responsable du « coup de pompe » causé par une hypoglycémie (sécrétion d’insuline).

le graphe de gauche montre l'élévation de la glycémie après ingestion de glucose (ronds noirs), le graphe de droite montre le pic d'insuline après ingestion de glucose (ronds noirs).


Page KA, Chan O, Arora J, Belfort-Deaguiar R, Dzuira J, Roehmholdt B, Cline GW, Naik S, Sinha R, Constable RT, Sherwin RS.JAMA. 2013 Jan 2;309(1):63-70.


Pourquoi se levé de bouclier contre le fructose me direz vous ?

Et bien parce qu’il  est maintenant établi que le fructose est préférentiellement métabolisé en graisses dans le foie et serait à l’origine du syndrome métabolique et de l’insulino-resistance chez les diabétiques de type 2.

Le fructose n’est capable de rentrer que dans le foie où il est rapidement transformé en fructose-1-phosphate pour entrer dans la voie de synthèse des lipides. Le fructose n’est pas utilisé comme source d’énergie par nos muscles, ni notre cerveau.

Une étude chez l’homme montre que le fructose agit différemment du glucose sur notre cerveau.
Chez des patients, l’activité cérébrale et les flux sanguins cérébraux ont été visualisés après la prise d’une canette sucrée avec soit du glucose, soit du fructose.
La région importante dans la régulation de la prise alimentaire et la satiété, l’hypothalamus, n’est pas irrigué de la même façon selon que l’on consomme du fructose ou du glucose.

Alors que le glucose est capable d’activer la zone de récompense et induire une satiété, le fructose ne permet pas cette activation.
Les auteurs pensent que l’augmentation de l’obésité aux USA, où l’utilisation d’édulcorants à base de fructose est généralisée, serait en partie due au fait que la consommation de fructose génèrerait de l’hyperphagie !

 Certes Il faut en consommer en grande quantité, mais aux USA par exemple, il est très  répandu et la consommation régulière de soda »light » et d’aliments industriels  importante

Il est vrai qu’une consommation régulière d’édulcorants, déconnecte le cerveau entre saveur sucrée et apport réel d’énergie (l’édulcorant n’apportant pas ou peu d’énergie). La résultante :  A la longue, votre cerveau vous guidera vers un apport énergétique supérieur et donc vers une alimentation riche en …glucose, car c’est sa seule source d’énergie.

Il n’est donc pas interdit de manger des fruits, une tartine de miel de temps en temps car les concentrations de fructose y sont très inférieures à celles des boissons édulcorées ou des desserts contenant du sirop de glucose-fructose .

D’où l’intérêt de limiter les aliments et plats préparés qui souvent contiennent se type d’additif car ils incitent à plus consommer…

Références:


. 2013 Jan 2;309(1):63-70. doi: 10.1001/jama.2012
 
 
 
 
 

0 commentaires pour Le fructose n'est pas un ami !:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment