Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

un jus de fruits comme antioxydant ?


Une alimentation trop riche en graisses entraine un stress métabolique qui serait responsable en partie du développement de maladies cardiovasculaires. Le stress métabolique induit une réponse cellulaire conduisant à la production de molécules oxydantes. Ces oxydants vont atténuer l’effet vasodilatateur de l’oxyde nitrique produit par les cellules des vaisseaux sanguins.
Les molécules oxydantes vont aussi stimuler la réponse inflammatoire.
Cette cascade de réactions serait responsable de l’hypertension  et de troubles métaboliques favorisant l’installation d’un syndrome métabolique (diabète+dyslipidémie+hypertension).



Chez des personnes en bonne santé, un repas riche en graisses conduit rapidement à la production de molécules oxydantes et de radicaux libres. Chez les diabétiques, un repas riche en glucides produirait la même réponse.
Des molécules inflammatoires ou pro-inflammatoires comme l’interleukine-6 (IL6) ou le TNF-alpha ont une concentration plasmatique supérieure chez les sujets obèses.
L’interleukine-6 est  un des facteurs responsable de la résistance des muscles à l’action de l’insuline, observée chez les sujets diabétiques.
Pour lutter contre l’accumulation de molécules oxydantes ou pro-oxydantes, notre organisme possède plusieurs outils.
Des enzymes comme la glutathion peroxydase et  la superoxyde dismutase permettent l’élimination des oxydants par transformation enzymatique (ajout d’un groupement ).
Certaines molécules antioxydantes peuvent favoriser l’élimination des oxydants.  Les vitamines E, beta carotènes, vitamine C facilitent l’élimination des oxydants en se fixant sur eux et  bloquent ainsi leur action.
Une équipe italienne a étudié la réponse inflammatoire et oxydative d’un repas riche en graisses chez des sujets obèses.

Les volontaires  ont été séparés en 3 groupes :
1)Un groupe recevant une alimentation riche en graisses+placebo(eau+sucre),
2)Un groupe recevant en complément un jus de fruit (AB1) composé de pommes, myrtilles, raisin, grenade, thé vert et 103mg/l de sucre.
3)Un groupe  recevant en supplément un jus de fruits (AB2) composé d’ananas, cassis,pruneau, plus riche en anthocyanes que AB1 et contenant légèrement plus de sucre 112mg/l.


Les volontaires ont d’abord éliminés les fruits, légumes, thé, café, vin deux jours avant l’étude.
Le régime hyper lipidique consiste en une portion contenant 30% glucides et 55% de lipides alors qu’un repas équilibré doit contenir 55% de glucides et 30% de lipides. Ce « repas test » avait déjà été validé dans de précédentes études qui montraient une augmentation des marqueurs sanguins de l’inflammation comme TNF-alpha et IL-6.

Le cocktail AB1 semble posséder le plus fort pouvoir antioxydant. Le niveau d’acide urique produit et excrété dans les urines est supérieure à celui observé avec le cocktail AB2 et le placebo.


L’acide urique est un composant essentiel dans le maintient de l’état redox des cellules. Des variations de concentration d’acide urique sont associées à des maladies comme la goute, des maladies rénales ou cardiovasculaires. 
Cette étude est une des rares montrant l’effet bénéfique d’associer des fruits ou légumes entiers ou sous forme de jus à un repas même riche en lipides. L’apport en antioxydants par ces aliments atténuerait  les effets oxydants et inflammatoires des lipides.

NB
Si vous préparez des jus de fruits frais, pensez à les consommer sitôt préparés car la vitamine C n’aime pas la lumière ni l’oxygène de l’air. Pour la même raison préférez les jus de fruit en conditionnement opaque. Les jus de fruits 100% pur jus contiennent uniquement le sucre du fruit (environs 10g/100 selon le fruit), les jus à base de concentré sont plus sucrés et moins riches en vitamines.
Enfin pour finir, la vitamine C des fruits et légumes favorisera aussi le transport du fer contenu dans la viande et œufs pris au cour du repas !       

références:



   

0 commentaires pour un jus de fruits comme antioxydant ? :

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment