Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Diète alternée et changements métaboliques
Les polyphénols: absorption et effets sur l'organisme
Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

décembre 2017
novembre 2017
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

restriction cognitive, régimes, PNNS, la guerre des clans

Il n'est pas toujours évident d'assumer ses rondeurs dans une société où le paraitre prédomine sur l'être. Les médecins nous répètent sans cesse qu'il faut perdre du poids ou nous nous exposons à de nombreuses maladies comme le diabète ou les maladies coronariennes.
Les experts et scientifiques, assis autours d'une table se sont réunis et ont élaborés le Programme National Nutrition Santé (PNNS) avec une liste de recommandations nutritionnelle pour la population. L'état c'est porté garant de ces recommandations et le PNNS, tel le grand inquisiteur doit rependre la bonne parole dans les écoles et les foyers.

Nous devons manger 5 fruits et légumes par jours, 3 produits laitiers par jours, boire 1,5 litre d'eau, limiter sa consommation de sucres dits rapides, limiter sa consommation de "mauvaises" graisses, manger des produits céréaliers complets et si vous avez encore du temps, bouger au moins 30 minutes par jours!

Les magasines sortent chaque année LE programme minceur qu'il faut absolument suivre pour être "IN" à la plage!

Les émissions de TV nous étourdissent avec des émissions qui tantôt pointeront les métaux lourds dans le poissons, tantôt les sucres rapides dans les jus de fruits ou les pesticides dans les fruits et légumes frais!

Dans ce brouhaha comment s'y retrouver? Comment prendre un repas" normal " quand la normalité change sans cesse? comment savourer une bonne terrine sans culpabiliser ou se dire que la terrine n'est plus un plaisir mais une association de nutriments (lipides, glucides, protéines) et d'additifs?

Nous arrivons à un terme ou la restriction volontaire ou involontaire par pression sociale nous conduit à des moments de stress où nous "craquons". Alors nous nous cachons pour engloutir à toute vitesse cette barre de chocolat qui nous manquait tant sans même prendre le temps de la déguster. S'en suit une période de culpabilité qui conduit à une restriction supplémentaire au repas suivant. Ce cercle destructeur conduit à long terme à des troubles du comportement alimentaire et un emballement de notre corps qui augmentera ses capacités de réserves. Nous arrivons alors au stade de "résistance" à l'amaigrissement.

Des études récentes ont montré que tous les régimes disponibles sur le marché étaient certes efficaces sur les 6 premiers mois mais qu'après 2 ans, la majorité des personnes avaient repris leur poids initial voire plus!

Lorsque nous mangeons nous ne faisons plus attention à l'aliment en tant que tel et nous ne le choisissons plus pour son goût mais pour ses "valeurs" nutritionnelles.Nous avons même des cours qui nous apprennent à lire les étiquettes.

Il m'est arrivé en consultation d'être en présence d'un mère de deux jeunes enfants qui ne savait plus quoi leur donner au gouter. Je lui ai demandé alors ce qu'elle prenait quand elle avait leur âge. On est arrivé à la conclusion qu'un bout de pain frais, une barre de chocolat et un verre d'eau ou de lait était un gouter comme les autres, simple, rassasiant et qui a du gout!
Je demande souvent au personnes qui me consulte de choisir des aliments de qualité, qui ont du goût et de prendre le temps de déguster.

Prendre le temps de manger fait aussi maigrir.

Les papilles gustatives agissent sur notre cerveau non seulement pour satisfaire les zones de plaisir et de récompense mais elles informent également le cerveau de la qualité des nutriments ingérés et donc de l'énergie absorbée. Si vous engloutissez votre repas, le signal sera diffus et le message sur la quantité d'énergie absorbée sera mal interprété. manger vite revient souvent à se resservir!

N'écoutez plus ce que les médias vous racontent sur tel ou tel façon de manger sois disant "saine". Ecoutez votre cœur et mangez par plaisir. Si vous vous sentez un peu perdu(e) alors n'hésitez pas à consulter et soyez accompagné(e) afin de rééduquer votre corps à manger selon ses besoins et ses envies.

A bientôt




0 commentaires pour restriction cognitive, régimes, PNNS, la guerre des clans:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment