Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Diabète et nutrition, l'Alsace championne de France!

Dès aujourd'hui et jusqu'au 25 Juin, l'Agence Régionale de Santé met en place une campagne de dépistage du diabète non insulino-dépendant en Alsace.

L'Alsace est la première région de France pour le nombre de diabétiques avec environs 30 000 diabétiques connus.

Le diabète de type2 ou non insulino-dépendant se dénomme ainsi car contrairement au diabète de type1, celui ci ne nécessite pas d'injections d'insuline en première intention.

Ce diabète est sournois car les symptômes sont silencieux et lorsqu'ils apparaissent, au détour d'un examen médical inopiné, les dégâts sont déjà présents au niveaux des organes comme le foie, les reins, le cœur ou les yeux.

Comme cela se passe-t-il?

Il y a tout d'abord un facteur génétique qui prédispose à la maladie. Des anomalies au niveau du récepteur de l'insuline, des dysfonctionnements dans le métabolisme des sucres et des graisses au niveau du foie et des muscles etc..

Une prédisposition génétique ne veut pas toujours dire que la maladie se développera, on parle alors de facteurs de risques. Pour que la maladie se déclenche il faut alors des "facteurs déclenchant".

L'exposition à ces facteurs, associée à une prédisposition génétique, fera que la maladie se développera dans l'organisme ou non.

De nos jours il n'est pas encore possible d'agir sur les prédispositions génétiques il faut donc porter son attention sur les facteurs déclenchant.

En ce qui concerne le diabète de type 2, les facteurs déclenchant sont bien connus, il s'agit de la sédentarité et l'alimentation trop grasse et/ou trop sucrée.
Il n'est pas toujours évident d'ordonner à une personne sédentaire de se mettre au sport mais il est possible de modifier ses habitudes alimentaires afin de diminuer la probabilité d'apparition de la maladie.

Comment ça marche?

Notre organisme utilise deux sources d'énergie principales, les sucres et les graisses.

Les sucres fournissent l'énergie qui sera utilisée rapidement. Très peu est mis en réserve et permet de soutenir un effort d'une à deux heures maximum.

les graisses constituent les réserves d'énergie à long terme. Ce sont elles que l'organisme utilise lorsqu'on jeune plusieurs jours ou lors d'un effort prolongé au delà de 2 heures.

Les sucres doivent être transportés dans les cellules où ils seront utilisés ou stockés. Pour cela, les sucres stimulent la sécrétion d'une hormone, l'insuline qui permettra d'utiliser les sucres.
Lorsque nous mangeons trop sucré, le pancréas produit beaucoup plus d'insuline pour pouvoir stocker le trop plein d'énergie. Ce stockage se fera alors sous forme de graisses à partir des sucres.
Le pancréas, sollicité quotidiennement avec une alimentation trop sucrée perdra en efficacité et produira moins d'insuline à long terme. Le trop plein de sucre stagnera dans le sang, ce qui s'observe par une glycémie élevée. Le sucre causera alors des dommages au niveau des yeux, des reins, du cœur.

Lorsqu'on consomme une alimentation riche en graisses, les lipides sont aussi stockés et forment des réserves d'énergie. Lorsque les graisses sont trop importantes elles vont stagner dans la circulation sanguine pouvant entrainer des problèmes cardiovasculaires. Les graisses vont aussi diminuer l'efficacité de l'insuline à activer le transport des sucres. On parle de résistance à l'insuline. Cette résistance  à l'insuline s'observe lorsque le pancréas produit une grande quantité d'insuline en réponse à un repas sucré mais que l'insuline est incapable d'abaisser la glycémie.

Cet état de résistance à l'insuline est caractéristique du diabète.

Comment agir?

L'exercice physique agit sur le transport de sucre au niveau des muscles. C'est un peu comme si l'exercice physique agissait comme l'insuline au niveau des cellules. L'exercice physique améliore la glycémie et diminue l'état de résistance à l'insuline.Il est donc conseillé d'avoir une activité physique modérée et régulière.

L'alimentation.

En agissant sur la consommation de sucres et de graisses, les effets sur le contrôle du diabète et l'amélioration de la santé sont observés rapidement!
En abaissant sa consommation de sucres rapides, on abaisse les sollicitations du pancréas et la production d'insuline et on améliore la sensibilité de l'organisme.

En abaissant sa consommation de matières grasses on diminue les risques cardiovasculaires et on améliore également l'action de l'insuline. Ceci se traduit par un meilleur équilibre du diabète et un traitement plus facile à suivre. Sans parle de la qualité de vie!

Le diabète non insulino-dépendant n'est donc pas une fatalité. Avec quelques bons conseils, une hygiène de vie retrouvée, vous prenez en main votre santé et votre bien-être.

Si vous êtes un sujet prédisposé génétiquement, n'hésitez pas à consulter un nutritionniste qui saura vous accompagner.















0 commentaires pour Diabète et nutrition, l'Alsace championne de France!:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment