Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Diète alternée et changements métaboliques
Les polyphénols: absorption et effets sur l'organisme
Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

décembre 2017
novembre 2017
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Les jus de fruits bons pour la santé?

Le jus de fruit est maintenant largement présent dans les foyers et représente souvent une alternative à l’eau de boisson ou à la consommation de fruits frais.


Le jus de fruit est très souvent présenté comme source de fibres et de vitamines mais est il vraiment bon pour la santé ?

Le jus de fruit se présente soit sous forme de jus extrait de fruits qualifié de « 100% pur jus » ou de nectar à base de concentrés de fruits.

Les valeurs nutritionnelles sont différentes entre ces deux produits.

Le jus « 100% pur jus » est très proche du fruit frais pressé. La quantité d’eau et de sucre sont comparables à celle du fruit frais avec une moyenne de 10 à 15% de sucre selon le fruit utilisé (jus d’ananas 10%, jus de raisin 20%).
 Les vitamines sont moins concentrées dans le jus de fruit par rapport au fruit frais du fait du processus industriel détruisant en grande partie ses vitamines. La vitamine C est fréquemment ajoutée en supplément, à base de vitamine C de synthèse.
Les jus de fruits filtrés et claire contiennent très peu de fibres, préférez alors les jus « troubles ».
 
Les concentrés de jus de fruit, les nectars n’ont aucun intérêt nutritionnel et n’apporte que de l’eau et du sucre. Là encore les vitamines sont d’origine synthétique.

Les jus de fruits sont des concentrés de molécules pouvant avoir des effets sur certains médicaments pris sous prescription ou en automédication. Il ne faut pas oublier qu’un verre de jus d’orange représente la quantité de deux oranges voir plus.


 
Les médicaments sont dans leur grande majorité pris oralement.
Pour être efficace, un médicament doit d’abord franchir la barrière intestinale puis ne pas être rapidement éliminé par le foie et les reins.
Dans l’intestin comme dans le foie il existe des protéines spécialisées dans le transport des médicaments et autres molécules provenant de poisons, de plantes etc..
Ces transporteurs permettent de protéger l’organisme lorsqu’ils facilitent la sortie des toxines, d’autres permettent leur entrée.

Très souvent, pour améliorer la tolérance d’un médicament amère ou au goût désagréable, le prescripteur conseillera sa prise lors d’un repas, avec un yaourt ou un jus de fruit.

Il se trouve que les fruits, les plantes dont sont extraits les jus, les tisanes, les compléments alimentaires, contiennent des molécules capables de stimuler ou de ralentir le transport ou l’élimination des médicaments dans l’intestin et le foie.

Dans le cas d’une molécule activant sont transport, la quantité de médicaments entrant dans la circulation sanguine sera augmentée, accroissant ainsi les risques d’effets secondaires.
Dans le cas où le transport est ralenti, la quantité de médicament disponible dans le sang est amoindrie, diminuant alors son efficacité.
 
Le jus de pamplemousse :

Le plus étudié, le jus de pamplemousse est capable de bloquer dans l’intestin l’activité d’un enzyme (P450 3A4) permettant l’élimination de presque 50% des médicaments mis sur le marché. La richesse en furocoumarin du jus de pamplemousse serait responsable de cette inhibition.
En conséquence, la prise d’un jus de pamplemousse avec une statine pour lutter contre le cholestérol, augmente les risques d’effets secondaires comme par exemple des douleurs musculaires du fait d’une quantité augmentée de statine présente dans le sang. De même, la prise de jus de pamplemousse avec un inhibiteur de canaux calciques (nifédipine par exemple) pour abaisser sa tension peut entrainer de fortes chutes de tension conduisant à des vertiges ou pertes de connaissance du fait d’une augmentation de la concentration du médicament dans le sang. 

 
Le pomelo :

C’est un fruit asiatique qu’on trouve facilement sur les marchés. Le pamplemousse serait issu d’un croisement accidentel entre pomelo et orange. Il est donc légitime de penser que le pomelo comme le pamplemousse contient des furocoumarins. Les interactions seraient donc comparables à celles du jus de pamplemousse.
 
Le jus de Cranberry (caneberge) :

Le jus de Cranberry est fortement connoté santé  du fait de sa richesse en poly phénols. Le jus de Cranberry serait bon pour lutter contre le cholestérol, bon pour ralentir les maladies cardiovasculaires mais aussi pour lutter contre les infections urinaires.
Certaines études chez le rat ont montré des interactions entre le jus de Cranberry et l’efficacité de la nifedipine, un médicament hypotenseur.
Chez l’homme certaines études ont mis en évidence des interactions avec la warfarine, un anticoagulant. Il est parfois indiquée dans la notice du médicament d’éviter la consommation de jus de Cranberry.
Les molécules responsables de ces effets n’ont pas encore été identifiées dans le jus de Cranberry. Des études montrent des effets inhibiteurs de ce jus de fruits sur certaine enzymes responsables de l’élimination de médicaments. Des interactions sont donc possibles.

Le jus de grenade (promeganate) :

La grenade est considérée comme un « superfruit » et c’est la raison pour laquelle son jus est de plus en plus consommé. Les vertus antioxydantes, anticancéreuses de la grenade ont fait la une des journaux sans que ces effets soient tout à fait démontrés.
Certaines interactions ont été identifiées lors de la prise concomitante de jus de grenade et de médicaments. Les études ne sont pas suffisantes néanmoins pour définir clairement le type d’interactions.
 
D’autres effets ont été décrits avec le jus de raisin, le jus de pomme ou le jus d’orange. Ces études sont trop peu nombreuses car elles n’intéressent ni les industries pharmaceutiques qui possèdent la technologie, ni les industries agro-alimentaires qui n’ont aucune obligation ni d’intérêts à réaliser se genre d’étude.
Ce sont donc des laboratoires de recherche, dans des universités qui réalisent ces études. De plus en plus de scientifiques montrent des interactions entre métabolisme des médicaments et jus de fruits qui sont des concentrés de molécules actives. Avouons tout de même que ce genre d’étude ne passionne pas la communauté scientifique et qu’il devient difficile de trouver des financements pour de telles recherches.

 Ne perdons pas de vue que les mécanismes permettant  l’élimination par le foie et l’intestin, des toxines, sont là avant tout à protéger l’homme contre des toxines bactériennes, animales ou des poisons végétaux lorsqu’il n’était encore qu’un « chasseur-cueilleur ».
Ces enzymes et transporteurs reconnaissent donc des molécules naturelles !
Les jus de fruits ne sont donc pas essentiels à la consommation.

Lorsque vous avez un traitement j’ai l’habitude de conseiller d’éviter les jus de fruits ou du moins en consommer au moins deux heures après la prise du traitement.

Le jus de fruit 100% pur jus peut être un appoint pour celles et ceux qui trouvent les fruits frais « trop chers » mais ils ne les remplacent pas.
Les nectars et les concentrés n’ont aucun intérêt, ils ne sont guère différents des sirops si ce n’est leur « origine » naturelle ( ?) mais ils ne consistent qu’en une purée de fruits sucrée dépourvues de vitamines et minéraux.

Si vous souhaitez changer de l’eau et boire autre chose alors oui un jus de fruits 100% pur jus est une meilleure alternative au soda à condition de choisir un fruit peu sucré comme l’ananas, la pêche, la pomme. Autrement préférez un fruit frais mais là encore, en dehors de la prise du médicament.

Références:

Won CS, Oberlies NH, Paine MF.
Curr Drug Metab. 2010 Nov;11(9):778-92. Review

Brantley SJ, Argikar AA, Lin YS, Nagar S, Paine MF.
Drug
Metab Dispos. 2014 Mar;42(3):301-17. doi: 10.1124/dmd.113.055236. Epub 2013 Dec 11

Bailey DG.
Br J Clin Pharmacol
. 2010 Nov;70(5):645-55. doi: 10.1111/j.1365-2125.2010.03722.x. Review


 
 
 
 
 

2 commentaires pour Les jus de fruits bons pour la santé?:

Commentaires RSS
Avisse on jeudi 14 septembre 2017 22:48
Je prends tous les jours du jus de fruits pouvez vous m indiquer les jus interdit avec ma prise d anticoagulants innohep 14000 ui 0,7 mm Merci par avancé Sincères salutations
Répondre au commentaire


Franck Rencurel on vendredi 10 novembre 2017 08:02
Bonjour et merci pour votre commentaire. Désolé pour la réponse tardive. Vous pouvez continuer à concommer des jus de fruits à condition que ce soit éloigné de la prise du médicament.
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment