Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

caféine: absorption et élimination
Diète alternée et changements métaboliques
Les polyphénols: absorption et effets sur l'organisme
Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

décembre 2017
novembre 2017
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Challenge "NO Sucre" c'est possible

Challenge Sucre !


Le sucre est partout et nous en consommons trop. 
Le sucre est indispensable à la vie et nous le consommons sous forme de féculents, de légumes secs, de fruits  mais aussi sous forme de sucreries. Il y a le sucre visible (sucre de table, confiture, miel, agave, soda, confiserie) et le sucre invisible présent dans les plats préparés, sauces, ketchup, condiments..
Nous consommons trop de sucre.
 Cette augmentation de la consommation est en lien avec l’augmentation de certaines maladies comme les maladies métabolique dont  le diabète et l’obésité. Le sucre agit sur le système immunitaire et augmente le niveau d’inflammation général de l’organisme. L’inflammation serait causée par des modifications de la perméabilité intestinale. L’inflammation est le dénominateur commun de maladies cardiovasculaires, du diabète et de l’obésité. Le sucre augmente aussi la sécrétion d’insuline favorisant la formation de graisses.
Le sucre peut entrainer des formes d’addiction chez certaines personnes.

Recommandations nutritionnelles:

Les recommandations nutritionnelles conseils un apport en « sucre » ne dépassant pas 10% des apports caloriques totaux journaliers ce qui représente environs 170 à 200  cal soit 40 à 50g de sucre ou 8 à 10 cuillères à café par jour.
Certains experts et collèges de nutrition abaissent ces recommandations à 5% ce qui représente 4 à 5 cuillères à café de sucre par jour maximum. Sachant qu’une canette de soda représente en moyenne 40g de sucre soit 8 cuillères à café, les limites recommandées sont déjà atteintes.

Les édulcorants inefficaces:

Certaines personnes se tourneront alors vers les édulcorants dont l’offre s’agrandie avec l’arrivée d’édulcorants dits naturels comme l’extrait de stévia.
Contrairement au sucre que tous le monde aiment, les édulcorants sont plus ou moins appréciés du fait de goûts parfois persistants en bouche. Chacun adaptera donc la concentration et la nature de l’édulcorant en fonction de ses goûts. Les édulcorants sont moins efficaces et n’agissent pas de la même façon sur notre cerveau pour activer la zone de récompense. Penser que substituer le sucre par  des édulcorants peut calmer ses envies est une illusion.

Le sugar challenge ou "challenge No sucre":

Une étude récente c’est posée la question de savoir si un sevrage à court terme en sucre peut modifier certains comportements alimentaires ainsi que la perception du gout sucré. Il est connu qu’en salant moins ses plats et en limitant la consommation de sel, la perception du goût salé est aiguisée. En est-il de même avec le sucre ?

Un groupe de 20 volontaires c’est lancé le défi de supprimer tout le sucre ajouté pendant deux  semaine et voir si leur perception du goût sucré avait changé.
Ils ont suivi des recommandations listées ci-dessous et décrites comme « Le challenge No sucre » !

Charte du « Challenge No sucre » :

1)      Ne pas ajouter de sucre ou édulcorants à ses aliments et préparations.

2)      Ne pas consommer de soda sous toutes les formes, jus de fruits (même 100% pur jus), sirops, préparations à base de café, thé, chocolat, boissons énergisantes, boissons pour le sport et toutes boissons avec édulcorants (eau aromatisés, soda, thé etc..)

3)      Diminuer sa consommation ou idéalement ne plus consommer  de produits contenant du sucre comme les gâteaux, viennoiserie cookies, jus de soja ou d’amande, yaourts aux fruits, préparations laitières, barres de chocolat, barres énergétiques, céréales de petit déjeuner.

4)      Lisez les étiquettes et choisissez les produits contenant au maximum 5g ajoutés pour 100g de produit (dans la liste d’ingrédients vous trouverez la mention « Glucides, dont sucre » et c’est cette ligne qu’il faut surveiller).

5)      Limiter les fruits secs à deux portions par jour (une poignée pas plus) et 4 fruits par jours pas plus y compris ceux utilisées pour vos jus de fruits.

Les résultats sont surprenants :

Les participants ont dues faire preuve de volonté car réduire fortement la quantité de sucre du jour au lendemain induit des réactions de manques.
 Néanmoins dans 53% des cas, la sensation de manque disparait après 3 jours alors que dans 86% des cas cette sensation disparait après 6 jours ce qui est bien plus rapide qu’avec la cigarette !
 
Après les deux semaines de challenge,

95% des participants trouvent que les aliments et boissons sucrés qu’ils avaient l’habitude de consommer  sont « trop sucrés ».

75% des participants trouvent les fruits comme les pommes très sucrés.

95% (19 sur 20) estiment pouvoir continuer et réduire leur consommation de sucre sans problèmes.

35% ont même perdu du poids après 2 semaines.

Même si cette étude n’a été réalisée que sur un petit échantillon, les résultats semblent solides.
Il serait donc possible rapidement (3 à 6 jours) d’atténuer voir d’éliminer la sensation de manque envers les produits sucrés simplement par un sevrage. Il est alors possible de maintenir cette alimentation dans le temps avec la possibilité de consommer occasionnellement des produits sucrés comme par exemple lors de fêtes ou au restaurant sans rechute.
Voilà peut être quelque chose à mettre en place chez certaines personnes se plaignant d’être « accrocs au sucre ».

Réference:

 

0 commentaires pour Challenge "NO Sucre" c'est possible:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment