Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Allergies alimentaires: la piste Kiwi




Les allergies alimentaires peuvent survenir à tout âge même si elles semblent toucher en plus grand nombre les jeunes enfants dont le système immunitaire est encore immature.

Les causes de ces allergies sont encore floues et mal définies. Pour qu'il y ait une allergie il faut d'abord un terrain génétique propice au développement d'une réponse immunitaire exacerbée en présence de la substance allergisante (alergène).
Il faut ensuite qu'il y ait présence d'un alergène et mise en contact avec les cellules immunitaires déclenchant la réponse.

Certaines hypothèses suggèrent que l'intestin serait en cause dans la mise en contact entre l'allergène et le système immunitaire.

Les bactéries, les sécrétions intestinales et les cellules intestinales constituent une barrière chimique et physique empêchant l'entrée de grosses molécules dans la circulation sanguine.
L'intestin possède aussi son propre système immunitaire et produit des anticoprs IgE blocquant les molécules détéctées comme étrangères et non désirées par l'organisme.

Dans certaines situations encore mal caractérisées, il arrive que les cellules intestinales soient moins bien attachées entre-elles rendant cette barrière physique plus poreuse. On parle alors de "perméabilité intestinale", laissant le passge aux grosses molécules comme le gluten, la caséines ou les immunoglobullines du lait etc..

les molécules passant librement au travers de cette barrière cellulaires vont alors être en contact avec les cellules immunitaires déclenchant une réponse. Si vous avez un "terrain génétique défavorable", la réponse sera exacerbée et vous développerez une réponse allergique.



Certaines situations peuvent augmenter la perméabilité intestinale:

  •   Activitées physiques longues distances (marathon, ski de fond,cyclisme..).
  • Pathologies comme le diabète
  • Alimentation riche en graisses
  • Alimentation riche en sucres.

Certains aliments peuvent aussi être allergisant alors qu'ils sont très éloignés de l'allergène primaire et les allergies sont souvent croisées avec plusieurs allergènes.
C'est le cas par exemple des personnes allergiques au latex qui sont aussi sensibles aux avocats, au sarazin, aux bananes ou aux kiwis.

Une étude récente vient de montrer chez la souris mais aussi sur des cellules d'intestin la présence d'une molécules dans le kiwi qui modifierait la perméabilité intestinale.

L'actinidine D1, c'est son petit nom, fait partie de la famille des protéases à cystéine c'est à dire qu'elle a pour activitée de dégrader les protéines de la famille des cystéines.
Il se trouve que des protéines de cette famille sont présentes entre les cellules intestinales formant des"boutons pressions" qui attachent  fermemant les cellules entre elles.
L'actinidine D1 en détruisant ces boutons pressions, rend la barrière intestinale perméable aux grosses molécules facilitant l'accès aux système immunitaire.

Par cette démonstration, les scientifiques montrent qu'une augmentation de la perméabilité intestinale serait la cause d'allergie alimentaires.

Même s'il y a encore trop peu d'études pour être affirmatif à 100%,  cette idée pourrait expliquer la recrudescence des allergies dans les pays occidentaux où l'alimentation est riche en sucres, en graisses et pauvre en légumes et laitages.
Certaines approches cliniques montrent qu'une consommation de prébiotiques (légumes riches en fibres) ou en probiotiques (ferments lactiques) améliore l'intégrité intestinale et diminue la sensibilité à certains aliments.

Les aliments riches en fibres sont par exemple l'artichaud, les salsifis, la chicorée, les légumes secs et les fruits secs. Les ferments(probiotiques) sont apportés par les fromages, les yaourt mais aussi les olives.

références:

Grozdanovic MM, Čavić M, Nešić A, Andjelković U, Akbari P, Smit JJ, Gavrović-Jankulović M.Biochim Biophys Acta. 2016 Mar;1860(3):516-26. doi: 10.1016/j.bbagen.2015.12.005. Epub 2015 Dec 14.

Wongrakpanich S, Klaewsongkram J, Chantaphakul H, Ruxrungtham K.
Asian Pac J Allergy Immunol. 2015 Mar;33(1):65-8. doi: 10.12932/AP0416.33.1.2015

Hassan AK, Venkatesh YP.Eur Ann Allergy Clin Immunol. 2015 Nov;47(6):180-7. Review.





0 commentaires pour Allergies alimentaires: la piste Kiwi:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment