Xenelys Cosmeceuticals  - Message ou slogan
RSS Devenir Fan

Articles récents

Les fibres alimentaires bonnes pour les athlètes
poivron farcie au thon et yaourt
La salade verte un alimentsanté qui cache son jeu
La banane ferait grossir ? soyons sérieux
le lait concentré: Aliment de récupération du sportif

Articles les plus populaires

Carnosine: le nouveau resveratrol ?
Bien dormir, bien manger ou les bienfaits de la paresse
le resveratrol serait bon pour les muscles ?
Le resveratrol: la fin d'un mythe?
Les tomates vertes feraient maigrir ?

Catégories

bien être
l'aliment de la semaine
Nutrition Diabète Sport
Recette de la semaine
Santé

Archives

juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017
décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
juillet 2016
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
juillet 2015
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014
décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013
juillet 2013
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012

fourni par

Nutrition

Etre rond(e) en bonne santé c'est possible

L'été approche, les maillots de bain et les petites robes vont ressortir des armoire et le vilain miroir ne vous dira pas que vous êtes la plus belle ou le plus beau? Pourquoi? parceque vous avez quelques petites rondeurs par ci par là?

Sachez qu'être rond n'est pas toujours synonyme de mauvaise santé.

Notre société, les médias, le monde du travail nous poussent toujours plus à être mince, à avoir l'air dynamique pourtant le surpoids est un risque pour la santé seulement si vos rondeurs ne sont pas là où elles devraient être.

L'indice de masse corporelle (le poids/ taille ²) est une valeur purement théorique qui n'est pas valable chez les enfants, adolescents, sportifs, femmes enceintes et personnes de plus de 60 ans.. Il y a donc peu de personnes concernées par l'IMC.
Un IMC inférieur à 18 est signe de malnutrition, supérieur à 25 indique un surpoids, supérieur à 30 une obésité de grade 1 , supérieur à 35 une obésité de grade 2, supérieur à 40, une obésité de grade 3 ou morbide.

Le surpoids et l'obésité sont des facteurs de risques de développer des maladies cardiovasculaires, un diabète, un cancer.

Lorsqu'on dit par exemple que le surpoids augmente de 30% les risques de diabète cela veut dire que si sur 100 personnes, 20 deviennent diabétiques, le surpoids qui augmente le risque de  30% conduit à 6 personnes de plus devenant diabétiques  30x20/100= 6 personnes de plus et non 30% de risque vous concernant!

Il existe des populations qui bien qu'ayant un IMC supérieur à 30, ne développent pas de diabètes et n'ont pas de problèmes cardiovasculaires. Le plus bel exemple sont les inuits (avant l'installation des supermarchés et fastfood).


Les inuits sont ronds et pourtant très peu touchés par le diabète. Pourquoi?
C'est sans doute leur alimentation et surtout leur mode de vie actif qui les protègent des maladies métaboliques.
Une alimentation riche en graisses insaturées (huiles et graisses de poissons) riche en acides gras oméga-3 cardio protecteurs et anti-inflammatoires. Il est maintenant bien établit qu'une des composante responsable de l'insulinorésistance développée chez les prédiabétiques et diabétique est l'inflammation. Les graisses saturées entraines la formation de molécules pro-inflammatoires (prostaglandines), de céramides, qui interfèrent avec le récepteur de l'insuline, diminuant son activité. Au niveau du foie, cela a pour effet de maintenir une glycémie  élevée après le repas, le foie étant moins sensible à l'insuline, il captera moins de sucre.


La consommation régulière de fruits et légumes ainsi que de poissons gras (régime crétois) diminue la production de prostaglandines et céramides.

Les inuits sont des gens actifs! ils n'ont pas d'autoroutes, pas beaucoup de voiture et doivent encore pour certains se résoudre à aller prélever leur nourriture dans la mer (c'est un peu cliché mais ça existe encore mais de moins en moins).
L'activité physique est un bon moyen pour diminuer aussi la production de prostaglandines et de céramides et améliorer la sensibilité à l'insuline ce qui prévient des risques de diabète.
L'activité physique agit un peu comme l'insuline sur les muscles et le foie. Plus vous faites de l'exercice plus vos muscles seront sensibles à l'insuline.

Les inuits sont maintenant exposés à des risques de diabète car ils n'ont plus de raisons de bouger comme avant puisque la nourriture est disponible dans les magasins à disposition. Cette alimentation riche en sucre et en graisses animales saturées (boeuf, porc) diminue leurs apports en oméga-3 et augmente leurs apports en sucres.

Une question de rondeurs!



Les rondeurs situées autour de l'abdomen sont un signe de dépots graisseux autours des organes (rein, foie, estomac). Cette graisse abdominale (appelée aussi graisse androïde) est un facteur de risque élevé de développer des maladies cardiovasculaires et du diabète.
Les hommes ont plus facilement tendance aux amas graisseux abdominaux et ils sont aussi plus sujets au diabète et maladies cardiovasculaires.
Les femmes ont plutôt des dépots graisseux au niveau des hanches et des cuisses (graisse gynoïde). C'est surtout à la ménopause, lorsque les hormones sexuelles féminines diminuent que la morphologie change et que la graisse abdominale se dépose. C'est aussi la période où la femme est plus à risque de développer un diabète ou un problème cardiovasculaire.

Les recommandatations européennes considèrent que chez l'homme le périmètre abdominal doit être compris entre 94 et 102cm et chez la femme entre 80 et 88 cm avec un ratio tour de taille/tour de hanches < 1 chez l'homme et < 0,8 chez la femme.


Comment lutter contre cette graisse abdominale?
Une alimentation riche en acides gras oméga-3 animaux et végétaux est un bon début en raisons de leur action anti-inflammatoire. Les végétaux et les fruits, par l'action des polyphénols et vitamines diminuent l'état oxydatif.

Plus que la balance, le tour de taille ou  le test du pantalon seront de bons indicateurs de votre adiposité viscérale.

l'activité physique permettra d'amplifier le phénomène et corrigera avantageusement le tour de taille et donc l'adiposité viscérale. Vous diminuerez ainsi vos risques de développer un diabète.


Si vous n'avez pas d'antécédents médicaux, si vous êtes bien dans vos baskets et que vous avez une alimentation équilibrées vous n'avez pas de raisons de vouloir à tout pris être "au bon IMC"!

Par contre si vous avez des parents qui sont diabétiques, que vous en bougez pas trop, que votre alimentation est plutôt pauvre en fruits/légumes et  poisson, un petit tour chez un nutritionniste vous aidera à acquerir  quleques bons réflexes afin de retrouver santé, forme, bien-être et vitalité!




0 commentaires pour Etre rond(e) en bonne santé c'est possible:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment